Tourisme / hôtellerie / restauration

L’Autorité de la concurrence autorise le rachat de la société Sushi Shop Group par la société AmRest Holdings (KFC, Starbucks, Pizza Hut, Burger King, la Tagliatella)

sushis

Le 24 septembre 2018, la société AmRest Holdings (« AmRest ») a notifié à l’Autorité de la concurrence l’acquisition du contrôle exclusif de la société Sushi Shop Group.

Les parties à l’opération

La société AmRest Holdings exploite des restaurants essentiellement en Europe, sous les enseignes KFC, Starbucks, Pizza Hut, Burger King, La Taglatella, Blue Frog, KABB, BACOA et Stubb’s. En France, AmRest détient en propre 48 restaurants KFC et projette d’en acquérir 15 autres dans l’année. AmRest exploite également 8 restaurants La Tagliatella et 122 restaurants Pizza Hut, dont 8 sont détenus en propre et 114 sous franchise, AmRest étant par ailleurs le master franchisé exclusif de Pizza Hut pour la France. AmRest est contrôlé in fine par le groupe d’investissement Finaccess.

La société Sushi Shop Group est le fondateur de la chaîne de restauration Sushi Shop, spécialisée dans les sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Elle est présente essentiellement en France, par le biais de 118 restaurants. Sushi Shop exploite également 30 espaces dédiés (« corners ») dans des magasins sous enseignes Leclerc et Monoprix pour de la vente à emporter.

L’opération n’est pas de nature à porter atteinte à la concurrence

Les parts de marché des parties sur les marchés concernés étant limitées, l’Autorité de la concurrence a pu écarter tout problème de concurrence et autoriser l’opération sans condition. En effet, tant au niveau national que dans les zones locales de chalandise où les sociétés sont toutes les deux présentes, la nouvelle entité demeurera confrontée à la concurrence de nombreuses autres enseignes notoires telles que, par exemple, Domino’s Pizza, Planet Sushi, Subway ou McDonald’s garantissant ainsi au consommateur un large choix de restauration.
 

Contact(s)

Yannick Le Dorze
Yannick Le Dorze
Adjoint à la directrice de la communication