Recrutement

Vous cherchez un stage ou un emploi ? L’Autorité de la concurrence recrute fréquemment de nouveaux talents.

Imprimer la page

Autorité administrative indépendante, l’Autorité de la concurrence veille au bon fonctionnement concurrentiel de l’économie en France. Elle contribue à la régulation de la concurrence aux niveaux européen et international. Sa compétence transversale la conduit à intervenir dans tous les secteurs économiques.

Figurant parmi les meilleures autorités de concurrence au monde dans le classement de la Global Competition Review, l’Autorité est également en pointe sur les nouvelles problématiques liées à l’économie numérique.

Emplois

L’Autorité de la concurrence recrute en tant que contractuel de la fonction publique d'État (en CDD ou CDI) ou par voie de détachement.

- un poste de chargé de formation au service des ressources humaines : date limite de candidature le 16/10/2021

- un poste de rapporteur dans l'unité "concurrence 2" : date limite de candidature le 28/10/2021

- 7 postes d'assistants-rapporteurs (différentes unités) : date limite de candidature le 17/10/2021

- 15 places de stagiaires sont à pourvoir dans les différents services de l'Autorité :

       - services de la Présidente et services d'instruction

       - cabinet de la Présidente

       - service de l'économie numérique

      - groupe de travail développement durable

Les candidatures (curriculum vitae et une lettre de motivation) sont à adresser par messagerie électronique uniquement à cette adresse en précisant la référence du poste dans l'objet du mail. 

 

Stages

L’Autorité de la concurrence propose tout au long de l’année des stages à temps plein, de deux à six mois . Elle accueillera des stagiaires qui seront affectés principalement auprès :

  1. des cinq services concurrence ;
  2. du service des concentrations ;
  3. du service des professions réglementées ;
  4. du service économique ;
  5. du service de l’économie numérique :
  6. de la direction juridique ;
  7. du cabinet de la présidente et direction des affaires européennes et internationales ;
  8. de la conseillère du rapporteur général, responsable clémence et coopération. 

Chaque stagiaire est encadré par un tuteur (rapporteur, conseiller ou chef de service). Les tâches confiées, toujours en lien avec l’économie ou le droit de la concurrence, varient selon les profils des candidats et les dossiers en cours.

Les candidats doivent être spécialisés en droit de la concurrence et suivre une formation de niveau Master 2, une école d’avocat ou un cursus équivalent. Pour certains services, des compétences spécifiques peuvent être recherchées (par exemple maîtrise du logiciel STATA pour le service économique ou maîtrise de l’anglais pour le cabinet de la présidente et direction des affaires européennes et internationales).

Fin de réception des candidatures :

  • 30 septembre 2021 pour les stages du premier semestre 2022
  • 31 mars 2022 pour les stages du second semestre 2022

Les candidats sont d’abord présélectionnés sur la base des documents transmis, puis retenus à l’issue d’un entretien préalable.

Si vous êtes intéressés, merci de nous envoyer un curriculum vitae détaillé accompagné d’une lettre de motivation et de vos disponibilités à cette adresse.

Imprimer la page